Nos convictions

À la Fondation Béati, nous sommes convaincus qu'il est possible de changer le monde et de rendre nos sociétés aptes à assurer le bien-être de tous et de toutes, particulièrement des plus vulnérables. La Fondation a une option pour les personnes en situation de pauvreté et d'exclusion. Nous croyons que l'engagement pour la justice est une constituante essentielle de tout projet ou initiative qui cherche à faire grandir l'humain et à le rendre plus heureux.

Pour la Fondation Béati, un monde juste, égalitaire, libre et solidaire se bâtit : 

Dans le domaine social, ce monde est possible:  

Pour la Fondation Béati, il existe des causes structurelles à la pauvreté. Elle s'oppose à tout discours et pratique qui identifie l'individu comme l'unique responsable de sa situation.
 

Dans le domaine spirituel et religieux,  

la Fondation Béati a la conviction que l'annonce de l'évangile "exige la libération intégrale de la personne, dès maintenant, dans la réalité de son existence en ce monde. Si le message chrétien d'amour et de justice ne se réalise pas, en effet, dans l'action pour la justice dans le monde, il paraîtra difficilement crédible à l'être humain aujourd'hui" (Synode des Évèques 1971, cf. partie 11, message biblique et mission de l'Église). 

En ce sens, la Fondation est convaincue que l'Église réalise sa mission quand elle s'engage à faire advenir un monde plus juste, égalitaire, libre et solidaire.

Pour la Fondation Béati, il importe que l'expérience de l'engagement chrétien s'inscrive sur des terrains de solidarité et de justice sociale qui sont importants pour les hommes et les femmes d'aujourd'hui.

La Fondation croit que la vie, le faire, le vivre ensemble sont des lieux privilégiés d'émergence des questions de sens et de transcendance.